Les défauts du Voyager 2001-2007 et leurs solutions

Aller en bas

Les défauts du Voyager 2001-2007 et leurs solutions

Message par Papa_Marco le Mer 5 Déc 2018 - 20:11

Bonjour,

Le Voyager 2001-2007 est globalement fiable mais comme tout véhicule, il a ses petits défaut.

Pour tous les modèles:

1) Chenillard de fils de porte coulissante qui casse et entraine la coupure des fils.

Ceci est causé par un défaut de conception du support. Celui ci pour rigidifier la caisse est ondulé


Ceux qui cause une usure prématuré sur certaine maille


Pour corriger le tire et évité l'inévitable remplacement des fils et guide fil, il suffit de mettre un morceau de plastique lisse et de le graisser pour répartir l'effort sur toute la surface du chenillard. Ainsi la duré de vie de celui-ci est prolonge de pffouu, 2 ou 3 fois la durée initial de 5 - 8 ans environ avant casse.
(Photo à venir)

2)Casse de la butée du rabattage des rétro.

Comme tout le monde le sais, ce qui ne sert pas s'use. et bien la c'est le cas, pensé à utiliser régulièrement le rabattage des rétro et bien sûr tous les ans, lubrifié l'axe du rétro au WD40 en même temps que le graissage de tout les ouvrants. Si si, c'est écrit dans le manuel de toutes les voitures, lubrifié tous les mécanismes de carrosserie (gache de porte et coffre, poigné, charnière de porte, coffre et capot et glissière de vitre).

Pour le rabattage des rétro, ne pas l'utiliser lorsqu'il gèle pour ne pas casser le mécanisme.

De mon coté, pour qu'ils servent régulièrement, j'ai modifié la commande des rétro pour faire ceci:


3)Le grippage du mécanisme de frein à main.

Le système coté roue et un levier par excentrique qui ce grippe facilement. Pour éviter ce désagrément, il suffit de ce servir du frein à main à chaque stationnement (même pour les BVA) et de mettre du WD40 au niveau du levier tous les 6 mois.

Idée reçu, avec une BVA il n'est pas utile de mettre le frein à main. et bien si, il faut le mettre et il est même plus important de mettre le frein à main avec une BVA.

Sur une BVM, lorsqu'on met en appuis les roues sans frein à mains, l'effort est transmis par les pignons jusqu'au volant moteur. C'est donc le moteur qui fait office de frein. L'ensemble des ces élément étant conçu pour faire passé 140cv, celà ne pose aucun problème.

Sur une BVA, ce n'est pas du tout le cas, lorsqu'on met sur P, ce sont des crabots qui viennent verrouiller le différentiel. Le problème c'est que ces petits crabot ont bien du mal à retenir les 2t du Voyager et à la longue ça les uses. Mais ce qui est plus gênant c'est que pour sortir le levier de la position P, il faut forcé car les 2T posée sur ces crabots les bloques bien. On force donc sur le sélecteur, le cable et la commande au volant entrainant de l'usure sur l'ensemble de tous ces éléments.

4) grippage du mécanisme de la roue de secours.

Comme pour les rétro, ce qui ne sert pas s'use Smile, 2 fois par ans, on sort la roue de secours, on graisse le treuil au WD40 et on remet la roue de secours valve vers le bas pour pouvoir faire la pression en même temps que les autres roues (pour rappel, 1 fois par mois).

5)Le rétro éclairage de la console centrale.

Ce sont des ampoules soudé, on peux facilement les remplacer ou les faire remplacer par quelqu'un qui sait soudé à l'étain. Le remplacement par des LED résoud le problème pour très longtemps (LED 500MCD et 800MCD verte pour les 2 centrale de la commande de clim.

6)De l'humidité dans le tapis passager AV
Il arrive que le tuyau d'évacuation de l'eau de condensation de clim se bouche. Ceci entraine une mini inondation au pied du passager. Pour éviter celà, il suffit de déboucher le tuyau caoutchouc coté tablier tous les 2ans. (photo a venir).

7), les pistons phénolique
Chrysler a eu l'intelligence de mettre des pistons en phénolique. Un genre de plastique très dur mais qui vielli très mal. Afin de ne pas avoir de soucis, au remplacement des plaquettes de frein, profitez en pour mettre des pistons métal. Ca ce trouve facilement sur les sites spécialisé pour quelques €.


Pour les BVM:
Cool La 3eme et 5eme de la BVM qui saute.

Comme on le sait, un Voyager est fait pour voyager. Cependant certain l'utilise pour la ville. Malheureusement à petit vitesse, le pignon de 5eme est mal lubrifié ainsi que les verrouillages a ce que j'ai compris. Pour éviter l'inévitable remplacement de la boite de vitesse, il faut avant l'arrivé des symptômes, pensé à vidanger la BVM tous les 100 000km maximum avec de l'huile de boite automatique et remplir la BV jusqu'a débordement à l'horizontal (comme préconisé). ensuite lever le véhicule du coté gauche est rajouté 0.2L d'huile supplémentaire. Ce léger supplément suffit pour que l'huile remonte correctement et prolonge la durée de vie de la BVM.

9 ) Le joint spy volant moteur.
Ce joint est en réalité 2 joints et une plaque. Vers 200 000km, il est fréquent qu'il fuit. Le mieux est donc de remplacé ces joints à chaque changement d'embrayage. De manière préventif, respecté la vidange moteur tout les 10 000km avec de la 5W40 de qualité préserve les joints.

Pour les Diesel:
10) La vis ARG du berceau moteur.

Plusieurs Voyager ont eu le soucis mais pas tous. Cette vis s'oxyde puis ce déforme entrainement avec elle le desserrage du berceau et un claquement très désagréable


Pour éviter celà , il suffit de devisser cette vis, la graisser puis la remettre en la serrant bien fort.


11) Le grippage des injecteurs
Beaucoup de Voyager ont les injecteurs qui ont tendance a gripper sévèrement. quand je dit sévèrement c'est que parfois, il sont simplement indémontable sans détérioré la culasse. Et pourtant avec un peu de préventif, on peut évité celà.

Pour ceci, il suffit vers les 180 000 à 200 000km, mettre régulièrement du dégrippant (WD40) directement sur la base des injecteurs. Lorsqu'on prévoit le remplacement de ceci (entre 200 et 250 000km) commencé 1 an avant à mettre du dégrippant cryogénique à la base des injecteurs moteur chaud. La dilatation des métaux va à la longue dégripper les injecteurs. Lors du remplacement, il suffira de les devisser et de les enlever à la main.

Pour info voici un petit réci:
http://www.minivanchrysler.com/t37959-l-histoire-d-un-injecteur-crd-tres-recalcitrant-mais-je-l-ai-eu?highlight=injecteur+r%E9calcitrant


Et c'est a peu près tout. Le reste fonctionne parfaitement et est durable.

Pour info sup:

Les injecteurs diesel tienne environt 200 000km,
Les amortisseurs 180 à 250 000km.
Les triangles 250 à 300 000km
Les rotules de direction entre 200 et 250 000km
Les biellettes de barre stabilisatrice entre 250 et 300 000km.
Les silents bloc de barre stabilisatrice avant et arrière environ 250 000km.
Les pneus 50 à 80 000km
Les freins, 80 à 100 000km.
La crémaillaire de direction entre 200 et 300 000km. Pour la préserver, éviter de braquer à l'arrêt.
Aucun problème de turbo connu
Très peu de problème électrique connu non lié à l'usure des moteurs (moteurs de porte électrique et de centralisation revient régulièrement sur le forum, de lève vitre aussi)


Bref, le Voyager c'est du carburant pendant 80 000km, puis une bonne facture de quelques élément d'usure puis c'est reparti pour 80 000km sans compté les vidanges qui elles sont préconisé tous les 10 000km en ville et 15 000km en campagne. En cas de forte chaleur ou de tractage; suivre l'entretient "ville" ou si tractage + ville, tous les 7000km. Vidanger les BVA tout les 20 à 30 000km selon l'usage. Réduire à 15 000km si tractage en ville.
avatar
Papa_Marco
Admin

Nombre de messages : 343
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum